Tortue de compagnie : comment l’entretenir ?

Avoir une tortue comme animal de compagnie ? Ce n’est pas fréquent avouons-le. Nous préférons bien souvent adopter des chats ou des chiens. Mais vous remarquerez assez vite que ces petites bêtes que sont les tortues sont tout aussi adorables. Alors, que devez-vous savoir avant d’adopter une tortue de compagnie ?

Lire également : Poisson de compagnie : découvrez notre top 5

Les tortues aquatiques

Il existe deux sortes de tortues de compagnie : les tortues aquatiques et les tortues terrestres. Voici quelques notions essentielles à connaitre pour que vos tortues aquatiques se sentent bien chez vous.

  • Elles se sentent plus à l’aise dans un étang plutôt que dans un aquarium. Elles ont en effet besoin d’espace pour nager, car c’est une activité qu’elle adore.
  • Les tortues d’eau doivent vivre dans un habitat sécurisé. Gare aux visiteurs indésirables comme les chiens, les chats, les ratons laveurs. Pensez à une clôture électrique ou une couverture moustiquaire pour couvrir l’étang.
  • La vente des petites tortues est illégale. Votre tortue doit minimum faire 10 centimètres. Il est important qu’elle soit en bonne santé. Une tortue qui coule du nez ou avec des yeux gonflés n’est pas bien portante.
  • Concernant leur alimentation, vous devez savoir que les tortues aquatiques sont carnivores en général. Leur offrir des poissons, des vers, des escargots ou des insectes vivants leur ferait énormément plaisir.

Les tortues terrestres

  • Les tortues terrestres sont relativement plus faciles à adopter. Vous n’avez besoin que d’un petit espace aménagé dans un coin de votre maison pour en faire leur niche.
  • Dans certains pays, un permis d’acheter sera nécessaire au cas où vous désirez adopter une tortue du désert. Elle est une espèce menacée donc protégée.
  • Toutes les tortues terrestres n’ont pas la même alimentation. La tortue léopard, la tortue du désert et la tortue sillonnée sont végétariennes tandis que le terrapene et la tortue de horsfield sont carnivores. Certaines sont toutefois omnivores.
  • La taille de votre maison influe un peu le choix de vos tortues. Certaines tortues comme la tortue sillonnée peuvent atteindre des mensurations énormes (jusqu’à 200lbs). Il est important que ces dernières disposent d’un enclos à leur taille. Pour les plus petites, aménagez un enclos exposé au soleil. Elle doit toujours avoir à disposition une assiette remplie d’eau propre.

Autres choses que vous devez savoir sur votre tortue de compagnie

A lire en complément : Comment prendre soin de son chien en hiver ?

Vous devez être en mesure de reconnaitre une tortue malade. Pour cela, une observation attentive sera nécessaire. Si votre tortue présente un des symptômes suivants, ce n’est pas bon signe : une perte d’appétit soudaine et de poids, des narines qui coulent, une diarrhée, des difficultés à respirer, la bave s’écoulant de la bouche, des yeux larmoyants… Prenez alors immédiatement rendez-vous avec un vétérinaire.

Pour une tortue malade, un environnement chaud est idéal pour vite retrouver la bonne forme. Les tortues doivent être hydratées. Alors, elles doivent avoir en permanence à leur côté de l’eau. Attention aux risques de noyade que pourraient présenter des bacs à eau trop grands. Pensez à trouver quelques compagnons de même espèce à votre tortue de compagnie. Toute seule, elle pourrait vite s’ennuyer. Plus on est nombreux, plus on rit, dit-on. Mais évitez de mélanger les tortues d’espèces différentes.