Quels sont les symptômes d’un chien en fin de vie ?

Malheureusement, les chiens sont comme tous les êtres vivants, ils ne vivent pas indéfiniment. Même s’il n’est jamais agréable d’envisager la fin de leur vie, le moment viendra où vous devrez faire vos adieux à votre compagnon. À ce moment-là, votre chien présentera certains signes qu’il vous sera utile de connaître. En voici quelques-uns ici.

Votre chien ne veut plus faire des promenades avec vous

Au fur et à mesure que les chiens vieillissent, leur niveau d’activité diminue et il n’est pas rare qu’ils ne veuillent plus sortir du tout. Ainsi, si votre chien n’a jamais refusé de se promener auparavant et qu’il refuse maintenant l’activité qu’il appréciait tant, cela peut signifier qu’il est en fin de vie.

A lire également : Pourquoi mon chien pisse dans mon lit ?

Bien sûr, refuser de se promener ne signifie pas nécessairement que votre chien se rapproche de la mort. Cela peut être dû à une pathologie ou à une grossesse psychologique par exemple. Quoi qu’il en soit, c’est un symptôme à connaître et il est essentiel de consulter un vétérinaire au plus vite pour en être sûr.

Votre chien est souvent faible et souffre d’une fatigue extrême

La fatigue extrême est l’un des signes les plus courants chez les chiens en fin de vie. Habituellement, lorsque cela se produit, votre chien aura tendance à se coucher toujours au même endroit, sans bouger.

A découvrir également : Qu’est-ce qu'un chenil et combien ça coûte ?

Il peut s’agir d’un endroit isolé ou d’un coin tranquille de votre maison, différent de celui où il se couche normalement. Là encore, lorsque cette situation se produit, vous devez consulter votre vétérinaire pour déterminer si un autre facteur est en cause.

Votre chien ne peut plus contrôler ses intestins et sa vessie

Au fur et à mesure que les chiens se rapprochent de la fin de leur vie, ils commencent généralement à manquer de contrôle sur leurs organes, en particulier sur leurs intestins. C’est généralement le signe que leurs organes commencent à défaillir. Cela peut amener votre chien à faire ses besoins partout. En plus, quel que soit le niveau de dressage de votre chien, il se peut qu’il n’ait pas l’énergie nécessaire pour se déplacer et satisfaire ses besoins.

Si votre chien se trouve dans cette situation, veillez à lui fournir une bonne hygiène pour l’aider au mieux dans ces derniers moments. Puisqu’il ne peut pas se contrôler et qu’il se soulage parfois sur son lit, pensez à le laver ou le changer pour qu’il soit le plus confortable possible. Cela permettra également d’éviter la prolifération des parasites. Certes, s’occuper d’un chien à ce stade peut être très difficile, mais essayez quand même de rester patient et calme afin de pouvoir lui venir en aide.

Votre chien n’a plus de bonnes constantes vitales

En plus des signes mentionnés ci-dessus, il peut également arriver qu’en fin de vie, les signes vitaux de votre chien soient altérés. Parmi les signes les plus courants, il y a lieu de citer :

  • une température anormale ;
  • un halètement excessif ;
  • une modification du rythme cardiaque ;
  • et la déshydratation.

Si en vous occupant de votre chien, vous rencontrez l’un de ces signes, veillez l’emmener chez le vétérinaire le plus rapidement possible. Vérifiez tout particulièrement sa respiration ; car un chien en fin de vie a souvent des difficultés à respirer. Si c’est le cas, assurez-vous qu’il se repose le plus possible afin que son cas ne s’aggrave .