Comment adopter et élever un hamster doré ?

Le hamster doré est un animal très répandu dans plusieurs foyers dans le monde. C’est un petit animal de compagnie qui est très apprécié en raison de son côté amical et moins furtif comparé au hamster russe. De plus, ce sont des animaux qui s’adaptent facilement aux enfants grâce à leur grande taille. Ils n’hésitent pas aussi à entrer en contact avec l’homme à condition que ce dernier les apprivoise avec douceur et patience.

Cet article vous permettra de connaitre les différentes caractéristiques du hamster doré, où l’adopter et comment bien l’élever.

Quelles sont les caractéristiques du hamster doré ?

Par rapport à ses espèces cousines, le hamster doré est plus facile à manipuler, plus docile et plus gros. C’est le compagnon de jeu idéal pour vos enfants en raison de sa bonne taille et de ses mouvements plus lents. En effet, cet animal de compagnie peut peser 100 à 150 g et mesurer 15 cm. Ce hamster possède une couleur marron doré à l’image de son nom. Toutefois, il existe plusieurs autres variantes telles que le noir, le blanc, le chocolat et le gris.

C’est un animal qui n’aime pas la cohabitation avec ses semblables. Il est de nature solitaire. Mais, cela ne l’empêche pas de vivre en harmonie avec l’homme.

Quels sont les critères pour bien choisir son hamster doré ?

Avant de faire votre choix, vous devez savoir que la femelle du hamster est généralement plus agressive et plus grosse que le mâle. En effet, veillez à ce que le hamster ne soit pas trop vieux ou trop jeune à l’adoption. L’âge joue un rôle très important dans le choix d’un hamster doré. Ainsi, n’hésitez pas à opter pour des hamsters dorés âgés de 5 à 10 semaines. Cela leur permettra de facilement s’adapter à leur nouveau mode de vie et de s’habituer à votre présence.

Pour obtenir votre hamster doré, il est conseillé de vous rendre dans une petite animalerie. Les animaux sont mieux traités dans cet endroit comparé à une grande chaîne. Vous pouvez donc bénéficier des informations sur le caractère, l’âge et la provenance du hamster. N’hésitez pas à demander à manipuler et inspecter le hamster afin de vous assurer qu’il se porte bien.

Il s’agit dans ce cas de vérifier la propreté du nez et des yeux. Il faut aussi contrôler la longueur des dents et des griffes, ainsi que l’état de la fourrure.

Quels sont les aliments qu’il faut au hamster doré ?

Vous pouvez donner des graines ou des granulés à votre hamster comme son alimentaire de base. En choisissant les mélanges de graines, votre hamster a la possibilité de bénéficier d’ingrédients variés qui comprennent de petits insectes morts et des fruits séchés. Cela constitue de bons apports en protéines pour votre animal de compagnie. N’oubliez surtout pas d’ajouter du foin et des légumes et fruits frais dans l’alimentation de votre hamster doré pour sa santé.

Comment prendre soin de votre animal de compagnie ?

Lorsque vous voulez adopter un hamster doré, vous devez au préalable acheter et installer sa cage et les accessoires dont il a besoin. Il s’agit généralement de :

  • Objets à ronger ;
  • Biberon à eau ;
  • Jouets ;
  • Roues pour grimper et courir ;
  • Échelles ;
  • Mangeoire, etc.

Essayez également de construire une petite maison à votre hamster afin qu’il puisse faire son nid avec de la ouate et de la litière.

Aussi, il est impératif de changer régulièrement la litière ou de la nettoyer chaque semaine pour le bien-être de votre compagnon. Ces quelques conseils vous aideront surement à bien choisir votre hamster et à bien en prendre soin.

Comment bien choisir son premier cheval ?

Choisir un cheval, c’est comme choisir son compagnon de vie. Ainsi, si vous avez décidé d’acheter votre premier cheval, il est important de se poser les bonnes questions. Comment choisir alors son premier cheval ? Découvrez ici quelques conseils pour faire le bon choix.

Quel cheval vous faut-il ?

Lorsque vous avez pris la décision d’acheter un cheval, la première des choses à faire est de savoir quelles races de chevaux correspondent à vos besoins. Il faudra aussi prendre en compte l’âge du cheval, son niveau d’instruction, sa morphologie et son caractère. Renseignez-vous sur internet, auprès de votre entraineur ou de vos amis.

Par ailleurs, il est aussi conseillé de vous faire assister par un professionnel connaissant votre niveau et vos besoins en équitation. Ce dernier pourra vous donner une opinion objective et veillera à la compatibilité entre vous et le cheval en se basant sur vos attentes personnelles et vos projets. Ce professionnel vous aidera également à avoir une idée précise sur les compétences de l’animal, ses qualités et ses défauts.

Pour une première fois, il est recommandé d’opter pour un cheval qui a une certaine expérience surtout dans la discipline pour laquelle il sera destiné et selon son propre niveau. Ainsi, lors du choix de votre cheval, il est important de vérifier son état en générale, sa nervosité, sa maniabilité, etc.

Réussir le premier essai avant l’achat

Il s’agira pour vous d’essayer après avoir sélectionné le ou les chevaux pouvant répondre à vos critères. C’est la phase la plus importante du processus d’achat. L’essayage doit se faire en plusieurs phases pour bien observer votre futur cheval dans toutes les situations :

  • Voir le cheval en main : le vendeur devra vous présenter le cheval en main avec des aller-retour, au pas et au trot. Profitez pour observer son allure générale et surtout ses membres pour vérifier s’il y a des irrégularités.
  • Harnachez vous-même le cheval : vous pourrez ainsi sentir le comportement de l’animal.
  • Montez le cheval en intérieur et en extérieur : demandez à monter le cheval en manège et en extérieur pour une équitation future optimale.
  • Essayez le cheval dans plusieurs situations : faites-le passer dans tous endroits délicats dans l’environnement comme une bâche, une flaque d’eau, un bidet, un étang, etc.
  • Concentrez-vous sur le ressenti : concentrez-vous sur chaque réaction du cheval à chaque allure. Vous devez vous y sentir à l’aise et confortable.
  • Essayez le cheval dans chaque sport équestre futur : faites-lui passer quelques obstacles de CSO, de cross et un petit dressage de base. Veillez à ne pas trop lui en demander pour une première fois.

Envisager la visite vétérinaire

Il est impérativement recommandé une fois votre choix effectué, de faire passer un examen vétérinaire à l’animal pour justifier de son état. Si par exemple vous voulez acheter un équidé, contactez préalablement un vétérinaire équin qui pourra vous aider au moment opportun. Profitez pour poser beaucoup de questions au vendeur sur son état et son passé sur ce point.

La période d’essai

Elle est aussi importante que les autres étapes. C’est une période qui s’étend souvent sur quinze jours, voire un mois, au cours de laquelle vous pouvez essayer le cheval chez vous avant l’achat définitif. C’est donc l’occasion d’observer de près le cheval dans toutes les situations possibles et d’être attentif à toutes ses réactions.

L’achat d’un premier cheval est un processus à plusieurs étapes. Ainsi, pour réussir et faire une bonne affaire, il est important de passer par toutes ces étapes.