Opération des yeux pour chien : comment ça se passe ?

Tout comme les êtres humains, le chien peut souffrir de maladies oculaires dont la guérison requiert une opération des yeux. Cette intervention différera selon qu’il s’agit d’une cataracte, d’un prolapsus de la glande nictitante, d’une maladie des cils, d’un ulcère de la cornée, etc. Étant donné que la cataracte est l’opération des yeux la plus pratiquée sur le chien, voici tous les détails de son déroulement.

La période avant l’opération des yeux

Une opération d’yeux passe d’abord par une consultation qui permet d’évaluer l’ampleur du mal. Il sera donc question pour le vétérinaire ou le chirurgien de prescrire des examens spécialisés. Il s’agit très souvent d’une :

A découvrir également : Défi relevé : un chien guide gère une ferme de canards pour des propriétaires malvoyants !

  • biomicroscopie,
  • tonométrie,
  • ophtalmoscopie, etc.

Toutes ces opérations ont pour objectif de déterminer si d’autres problèmes pourraient affecter le pronostic de l’opération des yeux.

La rétine sera également auscultée à l’aide d’une échographie oculaire. Enfin, pour les chiens âgés, des examens de sang et un bilan peuvent être réalisés au préalable. Si un problème dentaire par exemple est détecté, il devra d’abord être réglé avant la programmation de l’opération.

A lire en complément : Qu’est-ce qu'un chenil et combien ça coûte ?

Le déroulement de l’opération proprement dite

Les chiens étant plus sensibles que les hommes, un traitement médicamenteux doit être d’abord prescrit. Ce dernier dure deux semaines avant l’opération et permet de prévenir certaines réactions. La nouvelle technique utilisée pour l’opération est celle de l’incision étroite. Elle consiste à effectuer une phacoémulsification, c’est-à-dire un trou de 3,2 mm. Cette méthode est communément qualifiée de chirurgie au laser.

Une fois que l’anesthésie générale est réalisée, une sonde sera insérée dans l’œil via la petite incision préalablement effectuée. Grâce aux plus de 40 000 vibrations par seconde émises par l’appareil, le cristallin se verra complètement absorbé par la sonde. Il faut dire que cette méthode très simple nécessite par contre un équipement de pointe. Elle permet de réduire les risques potentiels pendant et après l’opération.

Après cette étape, l’enveloppe transparente du cristallin est bien conservée. Elle est prête à recevoir un implant cristallinien en bonne et due forme. Les cristallins artificiels modernes pour chiens sont plus doux et malléables. Les injecter par l’incision étroite opérée au départ n’est donc pas une tâche complexe.

Le cristallin artificiel permet d’améliorer efficacement la vue post-opératoire du chien. Un animal sans cristallin aura beaucoup du mal à différencier les objets de loin, plus précisément à 10 mètres minimum.

Une fois que tout est fait, le chirurgien doit refermer l’incision avec minutie. C’est la fin de l’opération.

La période post opératoire

Une fois l’opération terminée, tout ne s’arrête pas là. Durant les heures qui suivent l’intervention chirurgicale, une surveillance régulière sur l’œil est opérée. De plus, la précision intraoculaire est bien contrôlée. Le chien retrouve rapidement sa vision après l’opération. Sauf complication, il peut quitter la clinique le lendemain.

Pour éviter que le chien se gratte les yeux intempestivement, il doit arborer une collerette de protection durant environ 3 semaines. Il faudra également lui administrer les collyres et les médicaments prescrits.

Il faudra aussi faire des contrôles : un premier 2 mois après l’opération chirurgicale, un deuxième à 6 mois et un dernier à 1 an. Ce n’est que de cette façon que le chirurgien saura si tout va bien ou si quelque chose doit être rapidement corrigé.

Afficher Masquer le sommaire