La propreté du chiot : astuces et méthodes efficaces pour l’éduquer

Apprendre à son chiot la propreté et l’hygiène est l’une des tâches les plus difficiles de son éducation. Avec les bonnes astuces et les méthodes les plus efficaces, vous allez pouvoir en sortir assez facilement.

Quand commencer l’éducation pour la propreté du chiot ?

Avant toute chose, il faut comprendre comment et quand exactement le chiot peut apprendre la propreté. La propreté du chiot dépend de la qualité de son éducation, certes. Mais il faut prendre en compte son développement physiologique.

Lire également : Qu’est-ce qu'un chenil et combien ça coûte ?

Les sphincters du chiot sont les muscles qui l’aident à se retenir. Il pissera à tout bout de champ tant que ces muscles ne se seront pas complètement bien formés. Ainsi, inutile de lui mettre la pression.

Il faut être patient quand on apprend à son chiot la propreté. Il faut comprendre qu’un chiot sera complètement propre en l’espace de 4 à 6 mois. Les chiens les plus âgés sont les plus lents à apprendre. Dans tous les cas, il est toujours possible de les éduquer sur la propreté quel que soit leur âge.

A lire en complément : Intriguant : les chiens ont leur propre langage, en avez-vous déjà été témoin ? (VIDEO)

Astuce pour inculquer l’habitude de la propreté à son chiot

Le chiot doit être conditionné à faire ses besoins à un ou des endroits précis – à l’extérieur de la maison, pour la plupart -, et à des heures plus ou moins régulières. Pour que le chiot acquiert cette habitude de la propreté, il faut commencer par le sortir à dès son réveil et après qu’il ait mangé ou bu.

A ces moments-là, il y a de fortes chances qu’il ait envie de faire pipi ou de faire caca. Emmenez le chiot à un endroit. Un endroit qu’il associera à ses besoins. A chaque fois qu’il aura fait ses besoins, ne soyez pas avare avec les friandises, les compliments et les câlins. Au cours de la journée, faites en sorte que le chiot fasse plusieurs fois ses besoins à l’endroit voulu.

Il faut prévoir jusqu’à une sortie pipi ou caca toutes les deux heures. Le chiot risque de faire ses besoins à la maison de temps à autre, pas la peine de le gronder ou de le punir. Tout ce que vous avez à faire est de continuer à lui inculquer la bonne habitude.

Délimiter un espace pour faire ses besoins

Ce n’est pas parce qu’on le sort, que le chiot peut faire ses besoins n’importe où dans le jardin. Il est essentiel de lui faire comprendre qu’on ne fait pas ses besoins sur les zones de jeux, mais bien dans la zone toilette. Pour l’apprendre à faire la différence, vous pouvez par exemple délimiter une zone en recouvrant de copeaux de bois.

Le chiot apprendra petit à petit que c’est dans cette zone qu’il faut faire ses besoins. Très important encore, il faut nettoyer régulièrement l’endroit où le chiot fait ses besoins. Il n’aime pas les faire très longtemps au même endroit quand celui-ci n’est pas propre !

Afficher Masquer le sommaire