Comment faire un aquarium d’axolotl ?

aquarium d’axolotl

L’axolotl est un poisson qui émerveille de nombreux observateurs par son apparence. Si c’est votre cas, vous pouvez l’élever chez vous. Toutefois, il est nécessaire de lui offrir des conditions de vie adéquates. Cela passe par la réalisation d’un aquarium. À la question de savoir comment faire un aquarium d’axolotl, voici ce que vous devez savoir.

Aquarium d’axolotl : quelles dimensions ?

Les mesures pour la conception d’un aquarium d’axolotl dépendent du nombre d’animaux devant rester dans l’aquarium. Les axolotls sont des animaux sociaux. Pour cela, vous devez en prendre au minimum deux. Cela leur évite la solitude pouvant entraîner un stress, et donc une mort plus rapide.

A voir aussi : Qu’est-ce qu’un conseil vétérinaire en ligne ?

Pour accueillir deux axolotls, vous devez acheter ou concevoir si vous en avez la possibilité, un aquarium de 80x40X40 cm. La longueur minimale est donc de 80 cm, contre une hauteur et une largeur de 40 cm chacune. Pour un meilleur confort, vous pouvez réaliser un aquarium d’axolotl d’un mètre de longueur.

Pour 3 axolotls, optez pour un aquarium de 100 ou 110 cm de longueur et avec 40 ou 50 cm de largeur contre 50 cm de hauteur. Pour chaque spécimen supplémentaire, ajoutez chaque fois 10 cm à la longueur et à la largeur. Vous pouvez maintenir la mesure de la hauteur.

A lire aussi : Qui doit établir le certificat d'origine ?

Comment aménager l’aquarium ?

aquarium d’axolotl

Une fois que l’aquarium d’axolotl est conçu, il vous faudra l’aménager. Ici, vous devez être minutieux.

Le sable au fond de l’aquarium

Il n’est pas recommandé de garnir le fond d’un aquarium d’axolotl avec des graviers. Les poissons les avalent, ce qui représente un risque de santé.

Pour le fond de votre aquarium, optez plutôt pour du sable fin d’une granulométrie de 2 mm pour de jeunes axolotls. Pour les adultes, une granulométrie de 3 ou 4 mm sera suffisante. Le sable de rivière est donc mieux indiqué en raison de l’angle arrondi des grains. Les axolotls ne risquent donc pas de se blesser à cause de leur peau très fragile.

Plus la couleur du sable est sombre, mieux c’est ! Avec ce dernier, formez un tapis de fond d’une hauteur comprise entre 2 et 5 cm et le tour est joué.

Les cachettes

Les axolotls sont des poissons nocturnes qui vont préférer se cacher en journée. Vous devez donc leur offrir des cachettes adaptées. Il peut par exemple s’agir de tubes de PVC. Vous devez également opter pour les plantes naturelles qui, en plus de jouer un rôle décoratif, vont participer à la vie dans un aquarium d’axolotl.

En effet, elles régulent la quantité de nitrates. Privilégiez donc des variétés comme les Élodées, les Anubias, les Cabombas ou les Vallisnerias. Pour compléter le décor, les plantes artificielles surtout en soie seront les meilleurs choix.

L’eau de l’aquarium : que savoir ?

Après la décoration de l’aquarium, vous pouvez finalement le remplir d’eau. Mais avant, sachez que les axolotls vivent à la base dans des eaux dures. Pour cela, celle que vous devez utiliser dans votre cas doit respecter les mêmes paramètres.

Ici, l’eau du robinet est un bon choix à condition d’être exempte de chlore. Le pH idéal est de 7,5 pour un bon épanouissement de vos poissons. Une valeur de 8 est acceptée, mais pas plus ! Assurez-vous que l’eau de l’aquarium ne contient aucune trace de nitrite. Cela pourrait être fatal aux axolotls.

Pour ce qui est de la température, l’axolotl apprécie une eau entre 16 et 18 degrés. Dès lors que vous dépassez les 25 °C, c’est la mort assurée pour votre poisson.