Assurance pour animaux

Quelle assurance animaux choisir ?

Prendre soin de votre animal de compagnie n’a pas de prix. Pour faire face en cas d’accident ou de maladie, il existe des contrats d’assurance qui prennent en charge le remboursement d’une partie des frais liés aux soins vétérinaires de votre chien, votre chat, ou autre animal de compagnie. Devis, prix, formule, découvrez comment choisir votre assurance animaux.

Pourquoi souscrire une assurance animaux ?

Les animaux sont des membres de la famille à part entière, qui partagent nos vies pendant plusieurs années. Tout comme les êtres humains, les animaux de compagnie peuvent tomber malades, avoir des accidents et avoir besoin de soins. Or les soins vétérinaires peuvent coûter cher et s’élèvent parfois à plusieurs centaines d’euros. Il est donc nécessaire de prévenir ce genre de situation, et ce, dès le plus jeune âge de votre animal. En tant que propriétaire, il vous est recommandé de souscrire un contrat d’assurance animaux (parfois appelé mutuelle) auprès d’un assureur spécialisé, qui saura vous guider parmi les offres d’assurances et de formules qui sont à votre disposition. Ainsi, vous pourrez profiter de la vie avec votre compagnon canin ou félin en toute sérénité, car vous serez assuré en cas de problème.

A voir aussi : Comment protéger son cheval des mouches ?

Que prend en charge une assurance animaux ?

La prise en charge des soins vétérinaires va dépendre de l’assurance et de l’assureur chez lequel vous ferez votre souscription. C’est pour cela qu’il est important de bien comparer et analyser les offres avant de vous lancer. Vous pouvez notamment utiliser un comparateur en ligne pour vous aider dans votre choix, ou bien demander directement à votre vétérinaire. Certaines entreprises comme santevet.com se sont spécialisées dans le secteur de l’assurance animaux pour vous proposer les meilleurs services.

Les assurances pour animaux proposent la plupart du temps des prestations sous forme de formule. Le prix de la formule varie en fonction du nombre de prestations qui y est associé. Les formules les plus « basiques » couvrent les frais occasionnés par des accidents : examens, chirurgie et soins. En raison de leur petit prix, ces formules peuvent, parfois, engendrer des franchises importantes, ou un remboursement des frais limité (aux alentours de 50%). Plus on monte en gamme dans les assurances, plus le remboursement des frais est conséquent (jusqu’à 100%). Le plafond annuel de remboursement devient lui aussi plus important et les prestations se diversifient : soins liés à une maladie, frais de stérilisation, détartrage, vaccins, soins courants, capital décès, frais d’euthanasie, etc. Certaines assurances vous proposent même une assistance en cas de perte de votre animal, pour vous aider à le retrouver dans les plus brefs délais.

A lire en complément : Le soigneur animalier : en quoi consiste ce métier ?

Comment éviter les arnaques à l’assurance ?

Comme dans toutes les situations impliquant une certaine somme d’argent, certaines personnes mal intentionnées mettent en place des escroqueries pour soutirer de l’argent aux propriétaires d’animaux les plus vulnérables. Pour ne pas tomber dans le piège, certaines mesures sont à mettre en place. Tout d’abord, lorsque vous décidez de souscrire une assurance animaux, vous devez impérativement demander plusieurs devis à différentes compagnies d’assurance, pour comparer les prix et les services. En effet, certaines entreprises demandent des sommes exorbitantes sans raison valable, et le propriétaire d’un animal de compagnie peu renseigné pourrait se faire avoir. Prenez le temps de demander toutes les informations dont vous avez besoin avant de vous lancer.

Vous devez également penser aux prestations qui vous intéressent. Méfiez-vous des listes de prestations à rallonge à un prix défiant toute concurrence, car celles-ci sont souvent soumises à conditions, et vous risquez de vous retrouver à payer une assurance qui ne prend presque pas en charge vos dépenses réelles.
Ensuite, pensez à long terme. Il est préférable d’assurer votre animal dès son plus jeune âge, car un assureur mal intentionné pourrait vous faire payer plus cher si votre animal est plus âgé. Il n’est pas non plus intéressant de souscrire une assurance juste après un accident ou une maladie, car les délais de carence des assurances font que vous ne serez pas remboursé au moment souhaité, ce qui peut entrainer des complications.

Enfin, prenez garde aux conditions de résiliations de contrat, car un assureur frauduleux peut décider de rompre le contrat d’assurance à tout moment si votre animal de compagnie est trop souvent malade ou engendre trop de frais.

Show Buttons
Hide Buttons