Comment reconnaître un mâle d’une femelle chez les inséparables ?

Les inséparables sont si inséparables que l’on ne peut même pas faire la différence entre le mâle et la femelle. Pour les moins informés, c’est impossible. Pour les professionnels, il y a quelques astuces. On vous les livre dans cet article.

Grâce au comportement

Il est rare de réussir à différencier les inséparables du point de vue du sexe par un simple geste de leur part. Toutefois, au niveau de certaines espèces bien définies, il y a des comportements qui amènent à faire la différence. On peut même préciser que c’est à un moment donné de l’année.

Lire également : Comment débuter dans l’élevage de fourmis ?

En réalité, lorsque la période de reproduction approche, les inséparables comme les rosegorges se comportent différemment. Le mâle est plus crâneur. Il fait le beau et se pavane. Au même moment, il devient plus attentionné envers la femelle. Pendant ce temps, la femelle devient très agressive. Elle déchire du papier. Elle est même capable d’en placer au niveau de ses plumes de derrière. C’est assez courant. Dans le pire des cas, ce sont les deux qui deviennent agressifs en même temps. Vous n’avez alors plus la possibilité de faire la différence par le comportement.

Grâce à la couleur

A lire en complément : Comment adopter et élever un hamster doré ?

La couleur n’est pas un critère standard de détection du sexe d’un inséparable. L’on vous conseille de ne pas vous y fier, sauf avec les inséparables à tête grise. Au niveau de cette espèce, les femelles ont la tête verte pendant que les mâles ont la tête grise. Cela permet généralement de faire la part des choses. On peut alors déceler le sexe grâce à la couleur.

Il conviendrait de ne pas essayer la même astuce sur d’autres espèces. L’on ne ferait que se tromper une fois de plus.

Grâce aux os

La technique des os est un moyen infaillible pour reconnaître le sexe de son inséparable. En réalité, un inséparable mâle a les os entre les pattes plus rapprochés que ceux de la femelle. C’est dû à la capacité naturelle de la femelle à pondre des œufs. Il faut que cette caractéristique physique soit réunie pour que la ponte se fasse convenablement. Pour vérifier, il suffit de placer l’inséparable à l’envers et de lui glisser les doigts entre les pattes. L’on va constater l’existence des os après quelques secondes d’exploration. Il faudra vérifier s’il s’agit de l’un ou l’autre des cas évoqués plus haut.

Grâce à une analyse

L’analyse d’ADN est le moyen le plus poussé pour connaître le sexe d’un inséparable. C’est l’alternative qui s’offre à vous lorsque toutes les astuces de cette liste ne marchent pas. Vous devez recourir à un laboratoire expert pour les tests. Vous enverrez votre inséparable dans une clinique vétérinaire pour les prélèvements si vous n’avez pas le nécessaire à domicile.

Certains laboratoires sont en mesure de vous fournir le kit de prélèvement avec les instructions. Vous ferez cela vous-même et convoierez les échantillons vers leur siège pour analyse. Vous aurez vos résultats dans un bref délai, si tout a été bien fait.

Show Buttons
Hide Buttons