Le cacatoès, un oiseau étonnant !

Le cacatoès fait partie des espèces d’oiseaux exotiques les plus appréciées dans le monde. Il est intelligent et se révèle être un bon compagnon pour les humains, du moment où ceux-ci ont la patience de l’éduquer. Malgré ses traits de ressemblance avec le perroquet, le cacatoès s’avère être plus qu’un perroquet lambda. Que faut-il savoir sur cette espèce étonnante ? Découvrez-le dans cet article.

Qu’est-ce qu’un cacatoès ?

Le cacatoès est un oiseau exotique très intelligent appartenant à la famille des Cacatuidae. Il est originaire d’Australie, de Nouvelle-Guinée et d’Indonésie. Il existe près de 40 espèces de cacatoès qui se distinguent par leur plumage, leur mode de vie et leur espérance de vie. En général, le plumage de ce type d’oiseau est soit majoritairement blanc, soit majoritairement noir. Mais chacun d’entre eux a une autre couleur qui peut être du pourpre, du rouge ou encore du jaune.

A lire également : Comment lutter contre les cafards ?

La taille, le poids et la longévité du cacatoès dépendent de son espèce. Mais en général, la taille varie entre 35 et 85 cm de longueur pour un poids qui oscille entre 280 gr et 1,1 kg. Le cacatoès est un oiseau qui vit longtemps. Il vit en moyenne pendant 60 ans. Cependant, il peut vivre largement au-delà, jusqu’à 100 ans selon l’espèce. D’où son nom originaire du malais qui signifie vieil oiseau. Contrairement aux autres perroquets, le cacatoès se distingue physiquement par sa huppe qu’il redresse lorsqu’il se sent menacé, excité, en colère ou joyeux. Le cacatoès est un oiseau fascinant.

Pourquoi le cacatoès est-il aussi étonnant ?

Le cacatoès est un oiseau intelligent, sociable, joueur curieux et attachant. Comme la plupart des perroquets, il a des aptitudes à parler.  Grâce à sa quantité de neurones qui est comparable à celle d’un macaque, le cacatoès développe des aptitudes qu’il n’est pas évident de trouver chez un autre oiseau. Ainsi, il a la capacité de parler, de reproduire des expressions et des habitudes humaines. De plus, les études ont prouvé que le cacatoès est capable de repousser ses impulsions et de réfléchir afin d’accéder à la noix qu’il préfère au détriment de la noix la plus accessible.

A découvrir également : Quel poisson pour aquarium 35l ?

Le cacatoès fait donc montre d’une intelligence très poussée. Il s’avère être un véritable compagnon qui a néanmoins besoin d’attention, de caresse, mais aussi de patience et de douceur pour le domestiquer.

Que mange un cacatoès ?

Le cacatoès est un oiseau omnivore. Son régime alimentaire de prédilection est composé de noix, de graines, de fruits, de fleurs, d’herbes et parfois d’insectes. Il mange en général ce qu’il trouve dans son environnement immédiat. Puisqu’il est un oiseau très sociable et qu’il vit avec les hommes, le cacatoès peut parfois manger des légumes frais, des friandises et même des produits dérivés de lait. Il existe des aliments spécialement conçus pour la nutrition des cacatoès. Ceux-ci sont composés de fruits, de graines et de céréales.

Cependant, bien que le cacatoès soit un oiseau omnivore, il existe des aliments qui sont toxiques pour lui et qu’il est préférable de ne pas lui donner. Il s’agit de l’avocat, des champignons, des haricots crus, du chocolat, des feuilles de tomates, de l’oignon et de la caféine. Ces aliments sont contre indiqués pour le cacatoès et leur consommation peut lui être préjudiciable.

Comment prendre soin d’un cacatoès ?

Le cacatoès est un oiseau attachant. Il a besoin d’affection pour s’épanouir dans son milieu. Il est donc important de lui accorder assez d’attention et de prendre soin de lui constamment. En ce sens, l’entretien d’un cacatoès est une tâche fastidieuse qui nécessite beaucoup d’implication. De plus, c’est un animal qui vit longtemps. La décision d’en acquérir un doit donc être mûrement réfléchie.

Le cacatoès est un animal très propre. Il ne supporte pas de vivre dans un environnement souillé. Il est donc important de prévoir des dispositions particulières pour lui permettre d’être à son aise. Arrangez-vous pour qu’il puisse laver son pelage au moins une fois par jour. Il faudra peut-être installer une piscine à l’intérieur de sa cage. Pour que votre oiseau ne s’ennuie pas, il est important d’installer des perchoirs et des jouets à l’intérieur de sa cage. Mais, attention ! Veillez à ce que les perchoirs ne se retrouvent pas au-dessus de la mangeoire ou de l’abreuvoir de votre animal pour éviter les risques de contaminations.