Santé animale : 4 principaux parasites externes qui affectent les animaux de compagnie

Qu’ils soient externes ou internes, les parasites sont des organismes désagréables qui affectent considérablement les êtres vivants. Mais ce sont les animaux domestiques ou de rente qui sont les plus exposés. C’est une problématique d’autant plus importante pour la médecine vétérinaire qu’on assiste à la prolifération des antiparasitaires.

Installés à la surface de la peau et se nourrissant de sang et de débris cutanés, il arrive que ces parasites soient source de nuisances pour l’homme. Des puces aux poux en passant par les phlébotomes, ils sont nombreux à coloniser la surface cutanée de vos animaux de compagnie.

A découvrir également : L’importance d’avoir un bon filtre pour son bassin

Découvrez à travers cet article les principaux parasites externes qui affectent vos animaux de compagnie.

Les puces

Les puces sont de petits insectes hématophages dont les principales cibles sont les mammifères et les oiseaux. Ils sont de loin les parasites les plus courants chez les animaux domestiques, en occurrence le chat. Leur présence sur cet animal n’est pas forcément le signe d’une pathologie avérée.

A découvrir également : Que mange un Hamster : tout sur son alimentation

En revanche, leurs piqûres déclenchent de véritables risques de maladies. (allergies, démangeaisons, etc.)

Cependant, la seule alternative pour assurer le bien-être des animaux de compagnie, c’est d’opter pour un traitement préventif régulier. Le choix d’une anti puce naturel pour chat résultant d’une véritable synergie d’actifs bio peut être une excellente solution. Il assure la protection de vos chats contre toutes espèces d’insectes : puces, tiques, acariens.

Les aoûtats

Comme les puces, les aoûtats sont des parasites très fréquents chez les chiens et les chats. Comme leur nom l’indique, les aoûtats sévissent plus au mois d’août. Mais de façon exceptionnelle, ils apparaissent au printemps ou au début de l’automne. Ils attaquent les zones les plus chaudes de l’animal en y injectant des enzymes pour liquéfier les cellules épidermiques.

Par ailleurs, ils sont responsables d’allergies et des manifestations très violentes telles que le gonflement des yeux et des babines, des rougeurs sur tout le corps.

La présence des aoûtats sur les animaux domestiques nécessite un traitement antiparasitaire externe applicable sur tout le corps de l’animal.

Les poux

Les poux sont de petits insectes qui ont pour cible les animaux tels que le chien, le chat, et dans certaines circonstances l’être humain. Toutefois, ils sont spécifiques à chaque animal. Ils se nourrissent du sang de leur hôte et assurent leurs cycles de reproduction à la surface de sa peau.

Les conséquences de la présence des poux chez ces animaux sont généralement les prurits et les squames. Néanmoins, leur infestation massive chez les chiots par exemple peut être source d’une anémie. À cet effet, il existe plusieurs antiparasitaires externes très actifs capables de contrer l’action de ses parasites.

Les tiques

Tout comme les poux, les tiques sont aussi des insectes parasitaires appartenant à la famille des acariens ectoparasites. Ce sont des organismes hématophages. Les chiens et les hommes sont leurs principales victimes. En effet, leur présence sur les animaux domestiques entraîne de graves pathologies comme la Lyme, la piroplasmose et l’ehrlichiose.

Ces maladies sont susceptibles d’entraîner la mort de l’animal concerné. Pour éviter tout risque, il est impératif de prévenir ce mal à travers l’usage des antiparasitaires disponibles dans les cliniques vétérinaires.

Show Buttons
Hide Buttons