Emmener son animal de compagnie d’urgence chez le vétérinaire

Lorsque notre animal de compagnie n’est pas au top de sa forme, on hésite à appeler le vétérinaire, d’autant plus lors d’un jour non ouvré ou aux horaires de fermeture des cabinets. Pourtant, il y a des situations d’urgence pour lesquelles vous ne devez pas attendre demain ou après-demain au risque d’aggraver la santé de votre animal. Alors quand emmener son animal de compagnie d’urgence chez le vétérinaire ?

Une intoxication

Même si vous avez déjà bien rangé vos produits ménagers et industriels et vos médicaments, les animaux sont de nature curieuse qu’ils pourront tomber dessus. Rappelons également que certaines plantes sont aussi toxiques pour ces bêtes, et même l’oignon et le chocolat le sont aussi pour certains carnivores domestiques.

A voir aussi : Soigner son chat au naturel

Si votre animal en a mangé accidentellement ou s’il a eu un contact avec le produit, la situation peut très vite tourner au drame. Même si sur le coup, l’animal ne présente aucun signe, vous verrez que dans les heures qui suivent, il peut avoir des vomissements, des convulsions, un abattement, et même des troubles neurologiques. N’attendez même pas l’apparition de ses symptômes pour contacter l’urgence vétérinaire. Une prise en charge rapide est nécessaire pour limiter la résorption de la substance toxique ingérée. Pensez également à ramener un échantillon du produit auquel il a été exposé ou qu’il a mangé au vétérinaire pour qu’il puisse être pris en charge correctement.

Des diarrhées et/ou des vomissements importants

Même si vous n’avez cet animal de compagnie que depuis peu, vous devez savoir que s’il a des diarrhées liquides et profuses à répétition, c’est qu’il est sûrement malade. Vous constaterez que ces diarrhées vont le fatiguer et lui faire perdre l’appétit. Si vous ne réagissez pas, l’animal s’expose à une déshydratation qui peut être fatale pour un jeune ou un vieil animal. Dans ce cas, même s’il n’y a pas d’autres symptômes ou même s’il n’y a que des régurgitations, vous devez l’emmener chez le vétérinaire. La situation est d’autant plus urgente s’il a du sang dans ses selles.

A lire également : Quelle est la période de reproduction des perruches ?

Des coups de chaleur

On peut parler de coups de chaleur quand la température corporelle de votre animal dépasse les 40,5°C pendant une courte période. Comme ils ne se produisent que sur un court laps de temps, vous pouvez vous dire que ce n’est pas grave, or, ce n’est pas le cas. Là, l’animal peut entrer en état de choc, et même si vous ne le voyez pas : un œdème cérébral peut se développer. Ces coups de chaleur sont confirmés si l’animal présente une salivation importante et/ou un halètement intense, si vous constatez une augmentation de la fréquence respiratoire et/ou s’il a les muqueuses congestionnées. Il y a donc urgence et vous devez l’emmener chez le vétérinaire le plus rapidement possible. Sur le trajet, pensez à l’envelopper dans un linge humide et essayez de le faire boire au maximum.

Pour ne pas attraper ces coups de chaleur, il est fortement déconseillé de laisser son animal de compagnie dans un endroit clos chaud et humide et en milieu confiné. Ceci dit, laisser votre chat ou votre chien dans la voiture sur le parking du supermarché alors qu’il fait 39°C à l’extérieur n’est pas une bonne idée.

Une ingestion de corps étranger

Quand on dit « corps étranger », on fait référence à un objet non alimentaire que l’animal aurait pu avaler. Là, c’est encore plus grave qu’une intoxication, car les risques d’occlusions intestinales sont vraiment importants, notamment si le corps étranger a un gros volume ou s’il s’agit d’un objet linéaire comme une ficelle. Dans ce cas aussi, il faut contacter l’urgence vétérinaire, car en fonction de l’état de l’animal et de l’objet qu’il a ingéré, on peut procéder à une chirurgie d’urgence.

Des convulsions

Si votre animal convulse, il y a urgence. Lors de ces convulsions, sachez que sa température augmente excessivement et rapidement et avec les mouvements qu’il fait, il peut se faire lui-même du mal. N’essayez pas non plus de le retenir dans ces crises, car il peut vous mordre. Il ne faut pas attendre une minute de plus pour contacter urgemment le vétérinaire. Cette minute de plus peut entraîner des lésions cérébrales graves auxquelles certains animaux ne pourront pas survivre.

Afficher Masquer le sommaire